Bienvenue !

Les futurs collégiens apprennent à bien rouler à vélo

Read More

G comme Génération Vélo

Comme toutes les trois semaines, Mines de Rayons vous propose une lettre de son abécédaire cyclable ! Un élève lors…
Read More
G comme Génération Vélo

Fête du vélo Chauffailles

Read More

4ᵉ édition de la « Rue aux Enfants » à Torcy

Read More

F comme France

Comme toutes les deux semaines, Mines de Rayons vous propose une lettre de son abécédaire cyclable ! Savez-vous que le…
Read More
F comme France

Contexte, manifeste

Aujourd’hui, la voiture individuelle est au cœur des usages en matière de transport. Ce modèle, qui a pris son essor dans les années 1950, a considérablement transformé nos territoires. Les lieux d’habitats, de travail, de commerces et de loisirs se sont éloignés les uns des autres, augmentant le nombre de kilomètres à parcourir au quotidien alors qu’il n’a que très peu diminué le temps de transport.

Ce modèle est aujourd’hui à bout de souffle pour plusieurs raisons.

La plus connue est l’impact sur la qualité de l’air et le climat. Le transport est le secteur d’activé qui contribue le plus aux émissions de gaz à effets de serre en France, avec 31% du total de nos émissions (16% pour les voitures individuelles). Or, avec l’accord de Paris, la France s’est engagée à atteindre la neutralité carbone en 2050.

De plus, les ressources en pétroles étant limitées, le prix du carburant est amené à être de plus en plus volatile, comme on le constate particulièrement depuis l’année 2020.

Mais d’autres conséquences, moins mises en avant, sont pourtant bien réelles :

  • L’étalement urbain et l’artificialisation des sols
  • Les nuisances sonores
  • L’occupation de l’espace en ville qui prend sur d’autres usages (piétons, transports doux, espaces de jeux, espaces verts…)
  • Son coût tant pour les individus (400€ par mois en moyenne) que pour la collectivité (qui prend en charge l’entretien de la voirie)

Pour toutes ces raisons, l’association Mines de Rayons promeut l’usage du vélo au quotidien comme alternative à la voiture, notamment pour les trajets de moins de 5 km et jusqu’à 10 km.

L’usage du vélo permet :

  • de faire des économies (50€ par mois en estimation haute)
  • de prendre soin de sa santé en pratiquant une activité physique quotidienne de plein air
  • de limiter les émissions de gaz à effet de serre

Face à ce constat, l’association Mines de Rayons a pour but :

  • de fédérer les usagers du cycle
  • de promouvoir la mobilité à vélo auprès du plus grand nombre
  • de faciliter les conditions d’usage

Pour cela, notre association propose :

  • Des ateliers de réparations participatifs
  • Une vélo-école pour petits et grands pour apprendre à trouver l’équilibre, à pédaler, et à circuler en ville
  • Des animations (rues aux enfants rues pour tous, stands d’info vélo, des ateliers d’essais de vélos familiaux,…)
  • Une commission aménagements cyclables
  • Des balades à thème (visites de ville, de patrimoine, de producteurs locaux, de lieux alternatifs, etc.)
Vélo école avec la Maison des familles de Torcy – 2020
Défi vélo du collège des Epontots – 2021
Nos balades urbaines
Visite de l’atelier du Coin à Montceau
Retour en haut